​Special Overland

​Les véhicules et les hommes d’Overland 12 ont surmonté les difficultés de la dernière étape dans le redoutable désert de Mauritanie.

Grâce aux excellentes performances d’IVECO et à une équipe extrêmement expérimentée, le Daily 4x4 ensablé a pu être dégagé et, 25 jours après le départ, l’expédition « Overland 12 » a atteint le Mali.

Il s’agit de l’un des pays les pauvres au monde, qui détient malheureusement deux records négatifs : celui du taux d’analphabétisme et celui du taux de mortalité infantile.

A Tombouctou, l’expédition a pu profiter d’une journée de halte programmée pour la maintenance des véhicules pour visiter cette ville historique, célèbre pour ses bâtiments en pisé, appartenant au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’UNESCO, un des lieux les plus caractéristiques de tout le continent africain.

Le lendemain, la caravane orange a traversé le grand fleuve Niger, sur deux barges à l’aspect vétuste. L'inquiétude était grande, surtout concernant les véhicules lourds, les « Musoni » et le Trakker.

En poursuivant le voyage sur des pistes de sable en mauvais état, l’expédition est entrée sur les terres des Dogon, la principale ethnie malienne, connue pour ses danses et ses masques. Les véhicules d’Overland 12 ont surmonté la difficulté que représentait la montée du Durogon en se dirigeant ensuite vers Mopti, le principal port commercial du pays, appelé la “Venise du Mali” car la ville surgit sur trois îles au milieu du fleuve Niger.

De Mopti, sous un soleil cuisant et après avoir traversé sans encombre la rivière Bani et la très ancienne ville de Djenne, la caravane IVECO a poursuivi sa route vers Bamako, la capitale du Mali.

Web Part Error: A Web Part or Web Form Control on this Page cannot be displayed or imported. The type could not be found or it is not registered as safe. Correlation ID: 73fb4b9e-f9c5-8089-73e1-a6ad61b2ed08.