Communiqués

Iveco Irisbus au Salon « TRANSPORTS PUBLICS 2012 » à Paris

Citelis à gabarit réduit, standard et articulé ; Bus à Haut Niveau de Service Crealis et Crealis Neo ; motorisations diesel, GNV et hybride diesel-électrique ; Crossway LE en version autobus : la variété des modèles composant la gamme Iveco Irisbus répond précisément aux attentes les plus diverses émises par les autorités organisatrices et les exploitants de réseaux urbains.

 

Leader du marché français, Iveco Irisbus présente sur son stand à la Porte de Versailles trois véhicules représentatifs de cette vaste gamme :

 

-     Citelis hybride 12 m

 

-     Crealis Neo 18 m aux nouvelles couleurs du réseau de Clermont-Ferrand

 

-     Crossway LE 10,80 m.

 

L’autobus Citelis, un  succès européen

 

Depuis son lancement en mars 2005, l’autobus Citelis a été produit à 10 000 exemplaires sous forme de véhicules complets, de châssis pour les grands carrossiers européens et de PKD (véhicules semi-finis) pour des applications trolleybus destinées à différents pays d’Europe Centrale.

 

Son succès auprès de très nombreuses municipalités européennes s’explique par son intégration exemplaire dans l’environnement urbain, la pureté de sa silhouette, son accessibilité à tous, la luminosité exceptionnelle qu’il offre à bord, sans oublier les grandes possibilités de personnalisation de son aménagement intérieur.

 

Le moteur diesel Iveco Cursor 8 Euro 5 de l’autobus Citelis est p articulièrement performant en matière de respect de l’environnement grâce à ses faibles rejets d’émissions polluantes. En option, cette motorisation est disponible selon le label européen EEV ( Enhanced Environmentally-friendly Vehicle ) pour les autorités organisatrices et les réseaux urbains souhaitant disposer de performances environnementales supérieures à la simple réglementation actuellement en vigueur. Le Cursor 8 EEV est disponible sans filtre à particules, ce qui permet une diminution des coûts d’acquisition et de maintenance favorable au bilan d’exploitation global du véhicule.

 

Bien entendu, l’autobus Citelis répondra en temps voulu à la norme Euro 6 qui entrera en vigueur en Europe le 1er janvier 2014.

 

En matière de motorisation « propre », le GNV reste encore aujourd'hui la solution la plus viable économiquement. Iveco Irisbus est présent sur cette filière depuis une quinzaine d’années et confirme sa position de leader avec près de 4 000 autobus GNV vendus en Europe (Citelis, modèles antérieurs et minibus Daily). Des parcs très importants ont été constitués :

 

-       en France, où Iveco Irisbus détient 90 % du marché des bus au GNV ;

-       en Italie, où Iveco Irisbus détient 60 % du marché des bus au GNV 

-       en Espagne, où Iveco Irisbus détient 50 % du marché des bus au GNV 

-       et également en Grèce.

 

Le niveau sonore très bas des autobus  Iveco Irisbus au gaz naturel est apprécié à la fois par les passagers et les citadins.

 

Iveco  : commandes record d’autobus hybrides

   

A ce jour, Iveco a franchi le cap des 200 commandes (déjà livrées, confirmées et en tranches conditionnelles) d’autobus hybrides diesel-électriques.

 

Produits par l’usine Iveco Irisbus d’Annonay, en Ardèche, les autobus hybrides diesel-électriques sont disponibles comme véhicules complets (modèles Citelis et Crealis Neo 12 et 18 m) et comme châssis qui sont carrossés à Rorthais sous l’appellation Access’Bus GX 327 et GX 427.

 

La commande record émanant de la ville de Dijon met particulièrement en valeur l’essor de la filière hybride diesel-électrique en France : avec 102 véhicules (41 standard et 61 articulés), elle représente la plus importante commande unitaire d’autobus hybrides en Europe, à ce jour.

 

Depuis février 2011, 22 véhicules hybrides sont en exploitation à Poitiers, Toulon, Monza (Milan), Paris, l’île de La Réunion, Orléans (dans le cadre d’un partenariat signé avec Keolis pendant trois ans) ainsi qu’au Canada (un Citelis hybride 18 m a entamé une période d’essais de plusieurs mois à la Société de Transport de Montréal et sur le Réseau de Transport de Longueuil).

 

Plusieurs autobus hybrides sont actuellement en démonstration auprès de différents réseaux français et européens.

 

Le carnet, qui totalise 180 commandes à ce jour, concerne principalement les réseaux de Dijon, Bordeaux, Rouen, Annecy, Angers et Nantes.

 

Franco Miniero, vice-président d’Iveco et Bus Range Manager, précise : « Nous sommes très fiers de jouer un rôle clef dans la diffusion de véhicules hybrides en Europe. Notre clientèle dispose avec les gammes Citelis et Access’Bus GX hybrides, en versions 12 et 18 mètres, d’une gamme d’autobus particulièrement performants en terme de confort, d’économies d’énergie et de réductions d’émissions polluantes . Grâce à l’étroit partenariat mis en place avec BAE Systems, nos véhicules bénéficient d’une technologie ayant déjà largement fait ses preuves en Amérique du Nord et au Royaume-Uni ».

 

Les autobus hybrides Iveco Irisbus : une architecture performante et fiable

 

Fidèle à sa vocation de constructeur innovant - et pour répondre aux attentes sans cesse grandissantes de véhicules plus respectueux des ressources naturelles et de l’environnement - Iveco  Irisbus propose ses modèles, en versions 12 et 18 m, avec une technique de propulsion de nouvelle génération porteuse d’avenir : l’hybridation diesel-électrique.

 

Développée grâce à un étroit partenariat avec BAE Systems pour la fourniture des composants relatifs à la chaîne de traction électrique, la technologie hybride série diesel-électrique associe un moteur Diesel Tector 6 litres de petite cylindrée produit par FPT Industrial (Fiat Powertrain Technologies Industrial) à un moteur électrique/génératrice qui récupère l’énergie accumulée pendant la décélération.

 

Ce moteur Diesel a une cylindrée réduite 25 % par rapport au moteur équipant un véhicule thermique équivalent. La génératrice accouplée au moteur Diesel fournit la puissance électrique et permet de se passer du démarreur, des alternateurs et des courroies. Le moteur électrique de puissance élevée assure la traction du véhicule par l’intermédiaire du pont, qui est identique à celui des modèles Diesel. Cette architecture hybride série permet la suppression de la boîte de vitesses. Les batteries lithium-ion de dernière génération assurent le stockage énergétique lors de la décélération du véhicule, pour la restituer à l’accélération.

 

Les résultats environnementaux se sont révélés très satisfaisants, avec une réduction d’émissions de CO2 et de consommation de carburant comprise entre 25 et 35 %. Rappelons qu’une consommation de gazole réduite d’environ 35 % entraîne une économie de 500 grammes de CO2 par kilomètre. Pour 50.000 km parcourus dans l’année - kilométrage moyen pour un autobus - ce sont 25 tonnes de CO2 qui ne sont pas rejetées dans l’atmosphère. 

 

Iveco Irisbus a accompli avec succès les tests SORT (Standardised On-Road Test Cycles) menés par l’organisme certificateur allemand TÜV Süd, confirmant les excellents résultats déjà enregistrés. Le résultat des tests SORT  est requis dans les appels d’offres européens.

 

Les conducteurs ont unanimement apprécié la conduite car le véhicule hybride s’avère facile à prendre en main, offrant à la fois puissance et souplesse, bénéficiant de bonnes reprises mais sans à-coups, gage de confort pour les passagers.

 

La réponse d’Iveco Irisbus au concept BHNS : Crealis

 

Devenu outil d’urbanisation et d’harmonisation sociale, le transport urbain se place aujourd’hui au cœur des problématiques de développement durable des villes.

 

Dans ce contexte, le concept BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) s’inscrit comme un choix stratégique en faveur d’un système global de valorisation d’un réseau de transport urbain, et non plus comme un simple investissement en matériel roulant.

 

La réponse d’Iveco Irisbus au concept BHNS s’appelle Crealis  ; elle vise à améliorer la mobilité par une approche cohérente entre infrastructure, véhicule, exploitation et services.

 

Crealis est développé sur la base de l’autobus Citelis pour apporter une solution innovante et compétitive :

 

· optimisant la notion de confort et d’information voyageur dans une ambiance intérieure moderne et accueillante ;

 

· d’image forte de véhicule au design personnalisé, bénéficiant d’une grande faculté d’insertion dans la ville.

 

Disponible en versions standard et articulée, Crealis est conçu pour circuler en site propre dans le but d’améliorer considérablement la qualité de l’offre (fréquence, débit, régularité). En effet, le développement des sites réservés est la clef essentielle d’une meilleure mobilité. Dégagés de la congestion automobile, les véhicules consomment moins, améliorent leurs performances environnementales, apportent un confort supérieur à la clientèle et, surtout, offrent une bien meilleure vitesse commerciale apte à attirer les usagers de la voiture vers le transport public.

 

La personnalisation du véhicule se concrétise au niveau de la face avant, par un pare-brise droit (celui de l’autobus Citelis) ou par un pare-brise spécifique incliné (dans ce cas, le véhicule prend l’appellation de Crealis Neo, à l’image de l’exemplaire exposé sur le stand Iveco Irisbus). Des cache-roues et sous-baies vitrées procurant une ouverture supplémentaire sur la ville complètent les équipements extérieurs spécifiques.

 

Par rapport à un autobus d’une ligne standard, Crealis représente indiscutablement un saut qualitatif perceptible qui renforce son image et permet la reconnaissance immédiate d’un service de qualité supérieure. Il apparaît immédiatement plus performant car ses formes extérieures suggèrent dynamisme et fluidité, et communiquent l’idée d’un déplacement plus rapide, plus régulier et plus fiable.

 

Crealis a été développé autour des préoccupations sur l’accessibilité pour tous. Son plancher intégralement bas et plat permet à la fois une meilleure fluidité des montées/descentes et une accessibilité améliorée pour les personnes à mobilité réduite, les passagers avec une poussette, les usagers en fauteuil roulant, etc. Un ou deux espaces pour Usager en Fauteuil Roulant peuvent être aménagés.

 

Crealis est propulsé par le diesel Iveco Cursor 8 Euro 5, disponible en version EEV, mais peut aussi être équipé d’autres motorisations fonctionnant grâce à des énergies alternatives, par exemple GNV ou hybride diesel-électrique.

 

A noter que l’autobus Citelis peut recevoir des équipements propres au Crealis afin de renforcer son attractivité en mode BHNS. Comme Citelis, Crealis est totalement développé et industrialisé par Iveco Irisbus dans son usine d’Annonay (Ardèche).

 

A ce jour, les réseaux suivants ont choisi Iveco Irisbus pour leur BHNS, totalisant 526 véhicules livrés et en commande (standard et articulés ; diesel, GNV et hybrides diesel-électriques) :

 

- Nîmes, 10 unités

 

- RATP, 2 unités

 

- T Zen/STIF, 12 unités

 

- Maubeuge, 39 unités

 

- Dunkerque, 25 unités

 

- Lyon , 270 unités

 

- Saint Etienne , 14 unités

 

- Clermont Ferrand , 24 unités

 

- Rouen , 45 unités

 

- Calais , 7 unités

 

- Vannes , 20 unités

 

- Nancy , 50 unités

 

- Chambéry , 8 unités.

 

 

Crossway LE de 10,80 m en version Autobus

 

Crossway LE (Low Entry) est un véhicule particulièrement bien positionné en terme de rapport qualité/prix pour répondre aux besoins du transport périurbain qui requiert une mixité « grande accessibilité / capacité maximale en places assises ». Le développement de ce type de transport s’explique par la densification sans cesse grandissante de la population périphérique des agglomérations.

 

Sur le stand Iveco Irisbus, Crossway LE homologué « Autobus » est présenté en version courte de 10,80 m. Il fait la part belle à l’accessibilité grâce à ses trois portes dont deux portes doubles (1 200 mm) à l’avant et au milieu, entre lesquelles le plancher intérieur est intégralement bas et plat. Pour les usagers en fauteuil roulant, une rampe escamotable dans l’emmarchement central se déploie électriquement pour combler la lacune entre trottoir et plancher du véhicule.

 

La partie avant surbaissée du véhicule bénéficie d’une hauteur intérieure de 2,565 m ; elle est configurable en places assises/places debout selon les besoins de l’exploitant. Après la porte centrale, deux marches intérieures permettent d’accéder à la partie arrière, dont le plancher est situé à 980 mm du sol ; cette partie n’accueille que des places assises. La hauteur intérieure est de 1,925 m.

 

Moteur Iveco Tector 6 EEV, pont arrière et tableau de bord de Crossway LE sont empruntés à l’autocar interurbain Crossway, tandis que le train avant à suspension indépendante, la direction et la hauteur des emmarchements avant et central sont identiques à ceux de l’autobus Citelis. Cette standardisation des composants mécaniques optimise fiabilité et économie d’exploitation.

 

 

 

Acteur majeur de la mobilité urbaine à l’échelle européenne,

Iveco Irisbus poursuit sans relâche ses recherches et développements visant à renforcer l’attractivité du transport public.

 

 

 

 


 

 

Descriptif des véhicules Iveco Irisbus exposés

au Salon « TRANSPORTS PUBLICS 2012 »

 

 

 

 

CREALIS NEO 18 m (CLERMONT-FERRAND)

 

Longueur      18 m

Moteur           Cursor 8 EEV sans FAP

Puissance    380 ch (280 Kw)

Boîte              ZF 6 HP 604 C

Places           35 places assises + 2 UFR

 

 

CROSSWAY LOW ENTRY

 

Longueur      10,8 m

Moteur           Tector 6 EEV  

Puissance                264 ch (194 Kw)

Boîte              automatic Voith             

Places           27 places assises

 

 

CITELIS HYBRIDE

 

Longueur                 12 m                                

Moteur thermique    Tector 6  EEV 300 ch (220 Kw)

Moteur électrique    175 Kw         

Pas de BVA / Hybride Série

Places                       26 places assises