Iveco et le sport

Le lien étroit entre Iveco et le sport international remonte à loin: déjà en 1980, très tôt dans son histoire, Iveco s’engage dans la première participation de haut niveau comme sponsor de l’équipe italienne d’athlétisme aux Olympiades de Moscou. Un bon début, avec les trois médailles d’or remportées par Sara Simeoni, Pietro Mennea et Maurizio Damilano. L’année 1980 est aussi l’année conclusive du “Raid Pigafetta”, un voyage de 184.000 kilomètres réalisés par l’Iveco 75 PC 4x4 et traversant 48 Pays en Europe, Asie, Australie, Amérique du Sud et du Nord.

En 1981 Iveco inaugure la saison du grand pugilat avec deux sponsorisations de premier ordre: le match entre Leonard et Hearnes à Las Vegas, avec un public de télévision dépassant les 400 millions de personnes dans plus de 50 Pays, puis avec le double championnat du monde de Chicago. Toujours en 1981, Iveco s’adjuge la première édition de la 24 Heures du Mans réservée aux camions, en présence de 60.000 spectateurs.

L’année 1982 est une année remplie d’événements pour le calendrier sportif Iveco: avec la grande boxe, à travers la sponsorisation du “Top Rank”, série prestigieuse de 64 matchs; avec l’athlétisme, qui salue l’entrée dans l’équipe Iveco de la championne olympique Gabriella Dorio; avec le tennis, avec la sponsorisation de la Coupe Davis; avec les grandes expéditions maritimes de Jacques Cousteau, explore le Bassin de l’Amazone en utilisant, parmi d’autres, un véhicule amphibien Iveco; c’est aussi l’année du football avec la sponsorisation du Championnat du Monde en Espagne qui voit l’équipe italienne conquérir pour la troisième fois le trophée le plus convoité.

En 1983 Iveco sponsorise le match de boxe entre Hagler et Duran, défini “le match du siècle”, alors que l’équipe féminine Iveco d’athlétisme décroche la deuxième place dans la Coupe des Champions de Madrid; Iveco sponsorise le premier championnat mondial d’athlélisme de Helsinki et la Coupe du Monde de ski, outre l’écurie Toleman de Formule 1. Pour conclure, même la seconde édition des 24 heures du Mans réservée aux camions accueille la participation victorieuse de Iveco.

La période de 1983-1986 est à l’enseigne de la participation aux grands raids: deux éditions de la Paris-Dakar, du Rally des Pharaons suivi par le Raid Venise-Pékin en 1985, affronté en trois mois avec presque vingt mille kilomètres parcourus par un TurboDaily 40.10 WM équipé du nouveau turbo diesel Sofim à injection directe. Toujours dans les années Quatre-vingt il ne faut pas oublier la participation aux Championnats de motonautique offshore avec une flotte d’embarcations motorisées Iveco Aifo qui ont remporté de nombreux titres mondiaux, européens et italiens.

En 1987 Iveco est le sponsor technique des Mondiaux d’Athlétisme de Rome, en assurant le transport des athlètes avec environ 60 autobus et minibus; en 1990 Iveco est encore le sponsor technique des Championnats du Monde de football “Italia 90”. Dans les années suivantes Iveco se tourne vers le monde de l’aventure. Certaines initiatives ont vu le jour, à travers lesquelles les véhicules Iveco se sont solidement fixés dans l’imaginaire collectif en tant que protagonistes d’entreprises extraordinaires.

En 1989 les archéologues Alfredo et Angelo Castiglioni, avec l’aide des véhicules Iveco, font la découverte de la ville mythique de Berenice Pancrisia (Berenice “toute d’or”), déjà citée par Pline le Vieux dans sa “Naturalis Historia” et dont la mémoire avait été perdue. C’est une des plus grandes découvertes de l’archéologie, un trésor conservé par le désert depuis des millénaires.

En 1995, l’expédition Rome – New York, fait démarrer le projet Overland qui, à travers la technologie Iveco, divulgue une image favorable du camion dans le monde. Les véhicules Iveco de couleur orange, 330.30 ANW 6x6 avec moteurs 8 cylindres en V, sont les protagonistes des voyages d’aventure en surmontant, sans jamais s’arrêter, des difficultés extrêmes autant au niveau climatique qu’au niveau du parcours en témoignage de leur fiabilité et de leur qualité.

C’est en 1997 que remonte le début dans le “Master Rally” Paris- Samarcande-Moscou, où le champion du monde Miki Biasion écrit les plus belles pages du passé agoniste récent de Iveco: Biasion se place second absolu parmi les camions et premier parmi les véhicules industriels de série.

Les deux années suivantes Optic 2000 Tunisie, et au U.A.E. Desert Challenge, deux titres mondiaux Fia Tout Terrain et la première place parmi les camions de série (cinquième absolu) à la Grenade-Dakar de 1999.

En 2006, comme Sponsor Officiel des XX Jeux Olympiques d’Hiver et des IX Jeux Para-olympiques d’Hiver, Iveco entre à part entière dans la sélection restreinte d’entreprises qui participent activement au développement et à l’organisation des Jeux avec un engagement de très haut profil au niveau de l’économie et de l’exploitation. Un parc de plus de 1200 autobus Iveco Irisbus, en grande partie interurbains et de tourisme mais aussi des minibus et cars urbains, a assuré les transferts des athlètes, journalistes, spectateurs et volontaires du staff.

En outre, dans la réalisation, la construction et l’équipement des structures rattachées aux sites Olympiques de Turin 2006, des véhicules Iveco de toute la gamme ont été utilisés. 17 chantiers de grands travaux sont été ouverts et menés à terme parmi lesquels se distinguent les nombreux Villaggi Media, le Palavela et le Palasport de l’Hockey à Turin, les Palais de Glace de Turin, Pinerolo et Torre Pellice, les tremplins de saut à ski de Pragelato, les installations de bobsleigh et de luge de Cesana Torinese outre les Villages Olympiques de Turin, Sestriere et Bardonecchia.
La passion de Iveco pour le sport et ses valeurs, sources d’inspiration pour sa participation en qualité de sponsor officiel aux Jeux Olympiques d’Hiver de Turin 2006, se sont à nouveau confirmées à l’occasion de l’Universiade Invernale de Turin 2007 avec l’“Iveco Truck Crazy4U International Tour”, qui a divulgué le message de l’Universiade dans toute l’Europe, le long d’un parcours de plus de 10 mille kilomètres.